Home

Monde ordinaire, c’est à ton tour….

monde ordinaire 300

En 1990, le Québec vivait encore le « lendemain de la veille » du référendum de 1980 et n’avait pas encore choisi la solution classique de reprendre du poil de la bête. C’était le temps de la morosité et il semblait que rien, jamais, ne ferait plus qu’une solide majorité des Québécois puissent se mettre d’accord sur quoi que ce soit; même sur le terrain sacré de la patinoire, les loyautés étant partagées entre Nordiques et Canadiens!

Quand j’ai écrit « Monde ordinaire c’est à ton tour… », mon intention première était de créer des consensus. Je voulais identifier les problèmes qui préoccupaient la population et proposer des solutions avec lesquelles au moins 70 % des gens seraient d’accord. C’est ce que j’ai fait.

Ayant identifié par un sondage les problèmes prioritaires, j’ai passé le plus clair de deux années à y chercher de vraies solutions concrètes qui plairaient à une large majorité de la population, soumettant à des douzaines de personnes à gauche et à droite – à mes amis mais aussi à des inconnus – des ébauches de solution que je corrigeais par la suite en tenant compte des remarques qu’on m’apportait.



En mars 1992, ce livre apportait vingt-cinq (25) propositions dont je pouvait raisonnablement affirmer que chacune emportait l’adhésion d’au moins 70 % de la population francophone de Montréal.  Tous les médias de quelque importance au Québec et bien d’autres – plus de soixante ! – ont parlé de ce livre en bien, avec une unanimité qui faisait plaisir à voir…. En janvier 1996, il m’a semblé opportun de corroborer par un sondage scientifique ( Sondagem) ce que les sondages maison d’origine m’avaient incité à d’affirmer. La population a confirmé son accord (à plus de 70 % !) avec toutes les propositions sur lesquelles on l’a alors consultée 

Ces idées se sont ensuite réincarnées sur le site internet « Nouvelle Société »  Durant toutes ces années, personne n’a relevé le gant de trouver une objection valable à la mise en place de l’une ou l’autre des solutions proposées et le large soutien à ces propositions de ceux qui y ont eu accès ne s’est jamais démenti.

 VERS LE TEXTE COMPLET                                    

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s