Home

drapeauLE PRINTEMPS DE LIBERTAD 


Un roman de politique-fiction dans le contexte du Québec post-référendaire

Ce livre de « politique-fiction » est en fait un roman d’action; un polar dicté en six (6) semaines à Moscou à l’été 1995. Il ne s’agissait pas de viser le Goncourt, mais de tenir la gageure de produire rapidement un bouquin amusant qui recèlerait tout de même une parcelle de vérité sur ce qui se trame dans les coulisses des révolutions.

En fait, cette parcelle de vérité est devenue un énorme pavé quand on a vu, le soir du Deuxième Référendum, apparaître comme d’une boîte à surprise, en fin de soirée, les résultats d’UNE circonscription, qu’on avait occultés pendant des heures et qui transformaient brutalement en défaite ce qui semblait une victoire du OUI.

Un regard sur les fluctuations du dollar canadien, au cours de cette même soirée, montre sans aucun doute raisonnable que quelqu’un qui aurait connu les résultats de cette circonscription dès qu’ils ont été compilés aurait pu, avant qu’ils ne soient annoncés (après quelques inexplicables heures de retard…), réaliser une opération tout à fait spectaculaire aux dépens des spéculateurs de Hong-Kong, de Tokyo et de Singapour qui ne pouvaient alors, statistiquement parlant, que prévoir une victoire du OUI et jouaient donc le dollar canadien à la baisse. La réalité rejoint la fiction.

Les lecteurs hors-Québec y découvriront une langue diversement (mais modérément) patoisée, plus proche de la réalité que le joual » stylisé qu’on leur présente souvent comme la « parlure » uniforme des Québécois. Ils  devraient pouvoir se faire sans mal à des tournures telles que : « c’était-tu toi » … 
      

 

VERS LE TEXTE COMPLET

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s